Alicia Keys (de dos) au Garden

Si tu suis mon blog, tu sais que j’aime bien la miss A.Keys. Et si tu suis un peu l’actu musicale, tu as dû voir sur pas mal de sites qu’elle a donné un concert à New York, mercredi soir, pour son Freedom Tour, la tournée de la Liberté (?!?). Et devine qui a payé 80 dollars pour voir le flanc gauche de miss Keys pendant 2 heures ? Bah ouais, bibi. Y’a deux mois quand j’ai essayé d’aller prendre mes places pour Jay-Z et Alicia, la meuf de ticketmaster a levé le sourcil gauche : « Jay-Z c’est complet depuis un moment, réveille toi. Alicia, ils viennent de remettre quelques places en vente, mais c’est sur le côté, vraiment côté quoi. » J’ai dit qu’importe, j’achète ! Et quand je suis arrivée au Madison Square Garden avec mes tickets-côtés, bah j’ai mieux compris c’qu’elle voulait dire en fait. En gros, j’étais derrière la scène quoi. J’ai vu le concert de dos. Un behind the scene au sens propre du terme. Et la meilleure, c’est que même de dos, le concert était mortel !

J’suis arrivée pendant que Robin Thicke chantait. J’ai donc raté Melanie Fiona, et ça c’est pas cool parce qu’It Kills Me me kill à chaque fois que je l’entends. Quant à Thicke, j’ai déjà vu et revu, donc aller hop, grouille-toi ! Il a rappé du Wayne à la fin, ok, merci au revoir.

Tu sais direct que t’es à un concert dit « adulte » en écoutant la musique d’attente : Bob Marley, John Lennon, Sting, Erykah Badu. C’était calme quoi. Mais le public, la trentaine bien affirmée, n’avait pas l’air de s’en plaindre. C’était pas un concert de midinettes, les plus jeunes qui étaient là, accompagnaient leurs mamans, les hommes, leurs femmes, mais ce qu’il y avait le plus, c’était des groupes de copines sur leur 31. L’ambiance était vraiment chill et la salle, vraiment bondée. Après 20 minutes d’attente, miss Keys arrive sans brushing dans une cage/prison. Là, tous les New-yorkais se lèvent et lui offre un accueil royal.

La mise en scène n’a rien de gracieux ni d’impressionnant, mais en même temps, je sais qu’en allant voir Alicia, j’suis pas là pour voir du poum poum shake et de la performance à la Beyoncé. J’veux du piano, de la voix, de l’émotion. Et c’est ce qu’elle donne ! Pendant tout le show elle alterne ses nouveaux morceaux et ses classiques comme Falling, You Don’t Know My Name, Karma, Diary, If I Ain’t Got You, Superwoman, No One… Elle s’est mise au piano après que celui-ci l’appelle, affichant sur le côté « Play Me ». Mais pas que ! Depuis qu’elle fricotte avec Swizz Beatz, elle s’essaye au piano du futur et elle a aussi fait du piano guitare. Bref ce soir-là, tout ce qui a des touches noires et blanches, Alicia tape dessus !

Et là, le moment relou arrive. Y’a toujours un moment qui te rappelle que tu es un pion au potentiel pouvoir d’achat dans un concert genre : « Hey, le CD est en vente à la sortie ». Elle a fait un truc un peu moyen pour son association. Bon je peux comprendre que quand tu as le Madison Square Garden en face de toi, tu peux envisager que ce que tu dis, 10 000 personnes l’entendent d’un coup, ce qui fait beaucoup de dollars, si chacun y met du sien. Elle nous a donc lâché, après un discours sur l’amour, on-doit-s’aimer-les-uns-les-autres-zarma : « J’aimerais que chacun prenne son téléphone, et envoie Alive au 9009 »… Oh la carotte ! Bref, les bonnes causes, on peut rien dire, mais c’était tellement pas délicat ! En tout cas, elle était heureuse d’être à New York, ça se voyait, et ça s’entendait, « We’re exited to behold in New York City »… Nous aussi Alicia. Nous aussi !

Puis le beat s’accélère, elle nous demande si on est ‘Ready’. Euh oui. La musique de son duo avec Beyoncé se lance. La foule crie fort une seconde, juste le temps de réaliser que non, Beyoncé n’est pas là. Elle commence sa choré sur talons hauts avec ses 3 danseuses. « Lalala put it in a love song… » Et là, bingo. En France c’est un truc qu’on vit pas parce que les artistes nous prennent pour acquis mais à New York, à chaque concert, le mystère est le même : Mais qui vont être les guests ? Après plus d’une heure de show, la première réponse arrive… Beyoncé ! Aller hop, Bee débarque, grande classe, robe fendue, tissage tout frais, elle fait son couplet, puis disparait aussi vite qu’elle est venue. Le show arrive à sa fin, après quelques titres elle nous dit « God Bless You » et file dans sa loge.

Nous on sait pertinemment que si le show s’arrête maintenant on demande tous a être remboursés. On n’a pas eu Empire State Of Mind mec ! On tape du pied, crie un peu, applaudit, j’en vois pleurer et se disputer. Les musiciens reviennent doucement, lumière, piano, Alicia s’avance, commence la mélodie de la ‘part II’ du morceau. J’adooooore ! Et là… suspense, elle se lève, on s’affole, la musique s’accélère, et… Swizz Beatz entre sur scène avec un chapeau moche et chante le début de On To The Next One. J’me sens un peu roulée, juste le temps que Jay-Z prenne le mic et que ma voisine de droite s’évanouisse dans mes bras.

Là je dois dire, j’aime beaucoup les anciens morceaux de Keys, ses ballades et tout et tout… mais j’ai rarement eu la chaire de poule comme sur cette chanson. Tout le Garden est debout, rappant, chantant, criant, sautant, sur l’hymne de New York qu’est Empire State Of Mind avec les deux New-yorkais les plus cotés du moment, Jay-Z et Alicia. C’était franchement troublant de voir à quel point la musique peut te prendre aux tripes, le Garden étant à son paroxysme émotionnel. Puis voilà, les dernières notes s’éloignent, tout comme nous. C’est fini. J’ai plus de voix. C’était sublime. À la hauteur de mes attentes. Même si j’ai vu tout en mode ‘behind the scene’.

Voici quelques photos prises (de dos) lors du concert. Pas évident ! Enjoy…

[Oui, j'étais loin]

[Oui, elle avait un jean à paillettes]

[Oui, elle assure au piano]

[Oui, ils kiffent]

[Oui, elle sort avec Swizz Beatz]

[Oui, c'est Bee]

[Et oui, c'est Jay]

[Oui c'est fini]

[Oui, c'est la vue que j'avais depuis mon siège... behind the scene]

7 réflexions sur “Alicia Keys (de dos) au Garden

  1. Another great report !!
    T’as eu le menu maxi Best Of voir golden avec Bee et Jay !! J’imagines même pas le Niveau de communion sur le final …
    Va falloir qu’on t’offre une cam pour avoir les vidéos et les émotions qui vont avec !!

  2. Ouh u made my sundae :D
    Je suis encore plus pressée de la voir a Dublin mm si OUI je serai loin aussi et NON ni de Bey, ni de Swizz ni de Jay..
    PS: Et les photos sont BELLES!

  3. @Jiache Mais reviens monsieur le prof! T’as plein de vacances! Y’a Maxwell et Jill Scott ensemble le 25 juin ca s’annonce assez sympa!
    @Buskape Glad u liked it! Même de dos! Ok pour la cotisation camera! Moi ca me dit bien… ^^
    @BestSin Trop d’honneur miss! Et oui va la voir a Dublin fo’sho!

  4. Ping : Week’Pix #10: 1 semaine à NY en 10 photos « The Travelin' Girl

  5. je suis déçu ou est la photo de Swizzy ?? je sens un peu de "haterzzzzz" concernant le cas swizzy attention !!! ;-) nice article ma grande j’ai vécu le concert avec toi !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s