Excuse my french…

Quand j’étais petite et que je chantais des chansons en anglais, généralement, je massacrais les paroles. Je comprenais pas ce que je disais, et comme tout ado, j’en faisais un remix immonde, incompréhensible, et le pire dans tout ça, c’est que même si je disais n’importe quoi, je disais à chaque fois le même n’importe quoi. Un genre de bazar organisé. Le refrain de nos amis Village People, qui chantaient gaiement « YYYYYMMMCCCAA » devenait « Moiiiii j’aime skier » et Aretha Franklin, qui épelait « RESPECT » devenait « Are we a-b-c-d, all omaniminstoumi, are we a-b-c-d… » Qui eut cru que je deviendrais potable en anglais après de tels débuts… Aujourd’hui c’est différent, je comprends un peu mieux les paroles, parfois ça me fait aimer encore plus certaines chansons de ma jeunesse, genre No Scrubs des TLC, et parfois, ça me fait l’effet l’inverse, genre Short Dick Man des 20 Fingers. J’ai aussi découvert avec l’âge que KRS One ne disait pas « Ouh ouh, assassin de la police » mais « Ouh Ouh, that’s the sound of da police ». Bref, on en apprend tous les jours ! Et maintenant que je vis aux États-Unis, retournement de situation, je m’amuse à voir ce que les Américains font de notre langue. Parce qu’ils mettent notre pays à toutes les sauces (French kiss, french fries, french manucure, french poodle, french toast…) mais qu’en est-il du français ? En tout cas, sache que grâce à Patti LaBelle et son Lady Marmalade, y’a moyen que quand tu rencontres un Américain, il te lâche sans scrupule « Oui oui, voulez-vous couchez avec moi ce soir » en éclatant de rire. Très beauf. Mais malheureusement très courant.

Si y’a bien un truc dont je ne me lasse pas, c’est d’écouter c’que les Américains pensent de la France, des Français, (enfin, surtout des Françaises), et du français. Et sois sûr qu’à chaque fois, ils vont vouloir placer les 3 mots qu’ils connaissent, appris en regardant le dessin animé Pepé Le Pew, le French putois. Et puis, qui l’eut cru, le français est la 4ème langue des États Unis, après l’anglais, l’espagnol et le chinois. Rappelons aussi que la Louisiane était une colonie française. Il y a donc clairement des restes. Et à New York, en déambulant dans les rues, en laissant traîner mes oreilles, j’ai remarqué que notre langue était très sollicitée ! En gros, elle est utilisée pour plusieurs cas : la bouffe, l’amour, la mode et quand ils n’ont tout simplement pas de mot en anglais pour exprimer leur concept. Exemple : fiancé. Y’a pas d’autre mot pour dire fiancé ici, à part faire une phrase « the person I’m engaged to ». Idem pour deja-vu, cliché, protégé, niche (secteur d’activité), entrepreneur… Tous ces mots font désormais partie de la langue américaine à part entière,  mais sont prononcés de manière à ce que tu ne remarques même pas que c’est du français. Mon préféré reste quand ils disent adieu, qu’ils prononcent « adiou » ou ménage à trois, expression qu’ils chérissent, prononçant « managé twoua ». Remarque, on a rien à leur dire, parce que quand nous on parle anglais, c’est souvent un carnage aussi.

Donc ouais, le français est une grande source d’inspiration pour parler d’amour… A priori le french kiss et l’image romantique de notre haleine au fromage les fait rêver parce que fiancé, femme fatale, rendez-vous, les très tendancieux voulez-vous coucher avec moi ce soir et ménage à 3 sont des mots plus que rentrés dans les mœurs. Et comme les crooners RnB et les rappeurs US les utilisent souvent, bah ça ne fait que les rendre encore plus populaires.

Côté bouffe ça y va aussi. Déjà les restos, pour se donner de la contenance, ils vont souvent glisser quelques mots français dans leurs menus, ainsi que certaines expressions, type  à la mode, qui veut dire : accompagné d’une boule de glace… Café au lait est aussi un basique, tout comme plat du jour, ou à la carte. Et oui, j’oubliais, celui qui vous accueille au resto et vous accompagne jusqu’à votre table est un maître d’, prononcer « maître di » (euh oui, ils ont crée un mot qui finit par une apostrophe). Il vous lancera sûrement avec un sourire éclatant un Bon appétit !

Pour la mode, ils nous ont emprunté prêt-à-porter, petite (pour la longueur des jambes des pantalons) ou encore boutique et chic. Faut dire que la classe française (et nos  courtes jambes aussi manifestement) est reconnue de tous !

Conclusion, si tu parles pas bien anglais, dis toi qu’au pire, quand tu viendras ici, tu pourras toujours te débrouiller pour manger, draguer et faire les boutiques. Les essentiels des touristes quoi… Tu pourras lâcher des phrases genre « Un café au lait, un plat du jour et un dessert à la mode » suivi d’un « voulez vous coucher avec moi ce soir » à la jolie serveuse. Et finir la journée, achetant « Un jean petite et chic » ; ou bien par « un ménage à trois avec ta fiancée et une femme fatale » ! Alors sympa les vacances new-yorkaises ? Après tu m’étonnes que tu iras à Canal Street acheter un lots de 10 t-shirts I Love New York et que tu les quitteras plus pendant les 6 mois à venir !

Aller hop, ça c’est cadeau, je vous ai fait un petit montage avec des extraits de chansons US qui citent des mots français. Il faut tendre l’oreille, et parfois, ça peut paraître surprenant, comme Jeremih qui utilise « beaucoup », mais à Chicago ça se dit souvent. Guru (icône hip hop, décédé avant hier, le 19 avril) est celui qui a été le plus studieux, utilisant C’est la vie et savoir-faire dans ces lyrics. Les autres sont plus classiques… PS, si vous connaissez d’autres morceaux dans lesquels notre langue est mise à l’honneur, let’s go, dites moi !

30 réflexions sur “Excuse my french…

    • Très sympa ton article. Je suis toujours surpris par la vision que beaucoup de NYer ont de la France, c’est incroyable mais ça va dans notre sens, alors on va pas s’en plaindre hein?

  1. là je pense direct à jay z et robin thicke sur meiple (sur un sample de brigitte bardot) et lil wayne sur le remix de it’s me bitches de swizzy son « voulez vous vouchez avec moi » est priceless^^

  2. Ah ouais fallait vraiment tendre l’oreille lol
    J’ai pas eu le temps de lire le post j, je le ferai ce soir quand j’aurai plus de temps mais concernant les cainri qui essaient de parler en françai là j’ai direct 1 chanson qui me vient en tête :
    Ghostface Killah/MethodMan/Raekwon : http://www.youtube.com/watch?v=zVs0AQ2tX6Q
    à la fin du morceau t’as Method qui place ses dedicaces en francais.

    • Merde, j’aurai kiffé avoir le Method dans mon montage! Énorme! Typiquement ce que tu entends ici, une phrase avec un condensé des 3 mots qu’ils connaissent! Parlez vous français oui oui! Thanks!

  3. Lil wayne à utilisé du francais dans le remix de It’s me Bitches (Swizzy) entre autre le voulez vous voucher avec moi bitches (oui voucher parce que c’est ce que j’entends à chaque fois)

    ‘J’adore ah les femmes’, yeah I love my riches, ‘bonjour’ money and ‘au revoir’ bitches
    ‘Geant ou petite’, we do it the biggest, and new nae rats mean we ain’t snitches !!

  4. Oh pour Beyoncé je savais pas du tout, du tout et justement le passage du « déjà vu » et bah je croyais que c’était un mot anglais, et je me suis toujours demandée ce que ça pouvait être! O_o
    Et bah merci pour l’info!

  5. Cool ce post, ma contribution pour les « old timers »: 3rd Bass avec une leçon de Français bien délirante de prime minister Pete Nice:

    et De La Soul qui avait inclus un délire sur le même thème pour leur premier album (mais c’est pas eux qui parlent):

  6. lol
    je suis sur un pc pourri so no video ms il y’a aussi la  »girls, girls,girls » de Jigga ou il dit a un moment  »ma cherie amor, tu es belle »
    et pour le understanding of english c’est clair clair que ca fait apprecier ou deprecier encore plus certaines chansons!+1 pour  »no scrubs »

  7. Pour apporter ma contribution… LL Cool J sort dans le morceau « LL Cool J » (rien d’original jusque là) un… « excuse my french: je m’appelle, LL ».
    ET Method Man, décidemment francophile, lâche un « comment allez vous? » dans « Microphone Checka » avec Redman.

  8. @myunoyume Good! Retiens bien ces mots avant ton voyage à NYC!
    @blogvotw Mais oui le VOILA qu’ils disent triomphalement après avoir fait un truc bien!
    @jipema Oh la la est français mais surtout devenu international! On l’entend partout ;-)
    @loopion Oui, entrée c’est le plat principal, encore un mot FR pour la bouffe mais pas correctement utilisé!
    @ophelie LOL! Deja-vu ca sonne pas anglais! Non non non!
    @free ;-) +1 pour Jigga
    @marcus @Djeffx @vocalteknix @soul@work @nidz @Bkwan Merci pour les contributions musicales!! On est encore plus cités que ce que je croyais!!

  9. Super intéressant comme feedback , euh retour pardon … J’avoue que le « ménage a trois » de Big (dans Big Poppa je crois ou Juicy) m’avait laissé interrogatif sur la façon de percevoir notre langue …

  10. Pour avoir passé 2 mois aux US, je me reconnais totalement dans ton article xDD
    Le pire je crois c’est quand ils emploient des mots français avec de grosses fautes !!
    Genre une glacerie, « crèpe à le nutella » ou quelque chose comme ça que j’ai pu voir dans ma ville ^^
    Lady Gaga dans « bad romance » chante un passage en français ;) « Je veux ton amour, donne moi ta revanche » ou un truc du genre.
    Article très sympa en tout cas =)

  11. Lol, un gros lol parce que moi aussi je faisais un remix très remix en écoutant certains morceaux anglais. A présent à 23 ans, je tente de comprendre avant de fredonner, ca peut aider :)
    Sinon Jason Derulo utilise le terme « encore » dans son morceau qui porte le même titre.
    Bon c’est le premier commentaire que je poste ici et le jeu en vaut la chandelle.

  12. ménage à trois… ça m’étonne pas qu’ils l’aient gardé en français dans le texte, c’est « Jules et Jim » qui a inventé le concept, non ?! :)

  13. cc a tous juste pour rajouter Usher dans la chanson MONSTAR ya beaucoup de french du genre « ca te plait » « allez viens on y va » mai egalment dans sa chanson SHE DONT KNOW avec Ludacris, Luda nous sert des « Bonne appetit » « Hors d’oeuvre » mdrr a écouté =D

  14. tout d’abord magnifique blog, j’adore,
    je suis tombé dessus en cherchant la raison pour laquelle je suis tombé sur 200’000 personnes habillées en rose en me balladant dans Central Park dimanche, j’ai parcouru le blog et lu cet article,
    j’adore le rap francais ou cainri (mais plutot WestCoast mais je crache pas sur du Wu, du NAS et d’autres évidemment), je te mentionnerais la chanson de « nasty » NAS Live Nigga Rap, il place dedans un « ..Nas is menage à trois.. »

  15. Dernièrement, j’ai remarqué que Katy Perry disait « ménage à trois » dans Last Friday Night et que Mac Miller disait (lol) « Sweeter than creme brulee [cwem bwulé ahah] » dans une de ses chansons, il faudra que je la retrouve !
    Je viens de découvrir ce blog et je le trouve bien sympa sinon :)

  16. J’arrive avec (beaucoup) de retard, Lil’ Kim dans No Time (ça date !) écrit :
    Oh, say my name baby, and you know, ain’t no one Like the queen bee, have you speaking in French Ooh-la, oui, oui, c’est la vie
    Et c’est pas étonnant que cela arrive dans une scène décrivant du sexe parce que :
    1) Come on, c’est Lil’ Kim
    2) Qui dit sexe dit Français
    3) Note le Ooh-la :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s