New York sauce chinoise

- Et si j’étais une couleur ? Me glisse-t-il à l’oreille…
- Tu serais marron, gros.
Bah oui. Tu sais en peinture quand tu mélanges toutes les couleurs de la palette, tu obtiens cette espèce de marron moche. Tu peux essayer de le rattraper avec du bleu ou du rouge, mais ça marche pas. Rien à faire, c’est marron. Toi c’est pareil. Tu es de toutes les couleurs, de toutes les origines, donc si tu n’en étais qu’une, tu serais couleur terre. Ou alors, tu serais arc-en-ciel. Mais c’est pas vraiment une couleur. Donc va pour marron… Fais pas la gueule, marron c’est cool, tu voulais que je dise quoi, jaune, sous prétexte que tu as du sang chinois ? Mouais. En parlant de chinoiserie, continuons donc ton portrait. T’as d’autres questions ? Parce que j’ai des réponses…

Si j’étais un poisson ? Tu serais une sardine, tu aimes trop mettre tout en boite. Et puis tu baignes dans l’huile. Sardine donc.

Si j’étais un insecte ? Heu… tu serais un gros cafard, un water bug. Cet être sournois qui déboule dans ta salle de bain par les conduits et te fait crier fort fort fort. J’en ai croisé quelques uns dans mon appart de Brooklyn. Je m’en souviens encore… Tout comme toi, ils laissent une trace indélébile dans mon esprit et j’ai la chair de poule quand j’y pense.

Si j’étais un animal imaginaire ? Tu serais un dragon ! Ce monstre fort et puissant qui crache de la fumée par les narines et empêche la belle princesse de rencontrer son prince charmant… Ah pardon je m’éloigne du sujet. Quoi que. Pas tant que ça en fait. Tu es un peu un tue-l’amour des temps modernes… Sinon King Kong ?

Si j’étais un fruit ? Une pomme pardi. Ou une banane. La banane du siècle même. American dream mon cul.

Et un légume ? Bah une carotte. A cause de toi, beaucoup de gens se mangent une grosse carotte… T’y peux rien je sais mais bon… Carotte.

Si j’étais un métal ? De l’argent, quelle idée, y’a que ça qui compte pour toi.

Si j’étais un artiste ? Tu serais Basquiat. Spontané, torturé, créatif, talentueux, libre, rebelle, drogué, passionné, débrouillard, adoré. Il te ressemble un peu en plus, non ?

Si j’étais un philosophe ? Tu serais Socrate et sa maïeutique. Comme lui, tu fais accoucher les âmes. Avec toi les gens se livrent, se sentent eux-mêmes. Sinon la version 2012, c’est Lady Gaga. Born this way bla bla bla.

Si j’étais un sport ? L’endurance, évidement. Ou le basket pour être un peu moins second degrés.

Si j’étais athlète ? Tu serais Mohamed Ali. A son image, tu piques comme l’abeille et vole comme un papillon.

Si j’étais un film : Trop de choix. Un au pif : Do The Right Thing. Spike Lee.

Si j’étais une série ? Sex & The City… Ah je savais que tu allais grimacer. Mad Men ?

Si j’étais un livre ? Probablement un livre de Paul Auster…

Si j’étais une chanson ? Empire State of Mind Part II d’Alicia Keys. (Bon là, on va se diviser, je le sais, alors mettez vos suggestions en com’. Mais me jetez pas de cailloux parce que j’ai pas écrit, New York State of Mind, Jenny From the Block ou 212)

Si j’étais un type de musique ? Du rap. Du RAP !

Si j’étais un rappeur ? Heu… Jay-Z ? (Biggie, Nas, 50 Cent en option ?)

Et si j’étais un bijou ? Tu serais un solitaire.

Si j’étais un chiffre ? Tu serais numéro 1. Tu es numéro 1.

Si j’étais une citation ? « The sky’s the limit ». Mais « Cash rules everything around me », au quotidien.

Si j’étais une lettre ? Un I, qui veut dire ‘je’ en anglais. Tout tourne toujours autour de toi. I, I, I…

Si j’étais un objet ? Une carte de crédit.

Si j’étais un défaut ? La vanité.

Si j’étais une qualité ? L’ambition.

Si tu étais une odeur ? Oh thank God you’re not.

Si j’étais un bruit ? Tu es un bruit. Ce brouhaha incessant, klaxxon, moteurs, cris, conversations téléphoniques, c’est tout toi !

Si j’étais l’un des sept péchés capitaux ? L’envie.

Si j’étais un signe du zodiaque ? Tu serais Lion.

Si j’étais une forme géométrique ? Un triangle. Demande à Jay-Z de te montrer.

Si j’étais une pierre précieuse ? Un diamant. Demande aussi à Jay-Z de te montrer.

Si j’étais un repas ? Un brunch !

Si j’étais une épice ? Tu serais de la cannelle… A mon grand désespoir.

Si j’étais un dessert ? Un cheesecake…

Si j’étais un type de pain ? Un bagel !

Si j’étais un fromage ? Du cheddar sous vide et sans goût.

Si j’étais une boisson ? Un Coca rouge plein de sucre.

Et si j’étais une sauce ? Heu… déjà, tu ES mon sauce. Mais sinon… tu serais une sauce chinoise !

10 réflexions sur “New York sauce chinoise

  1. Hey hey hey!

    Comme proposition pour une chanson jai Rakim ft Dj Premier « New York » juste magnifique! et 2 Jigga « Hello Brooklyn » / « Brooklyn (we go hard) »
    Voire meme « Jockin Jay-Z » qui est un pur morceau de Rap made in Nyc
    Ou meme « Swagger like Us » parce que « No one in the corner has swagger like… »

    En option pour les artistes: Keith Haring ou Martha Cooper -si on veut considerer la photographie comme un Art aussi-

    La canelle cest berk berk berk!!!!

    Portrait chinois Nyc 808 thumbs up! : )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s